Bûche de Noël Vegan

Bûche de Noël Vegan

IMG_6568

Buche de Noël aux 3 chocolats : génoise chocolat noir, mousse chocolat blanc et framboises entières, ganache chocolat au lait, recouvert de pralin et sucre glace, décorée avec des cerises confites et des batons d’oranges confites.

IMG_6564

 

recette de la génoise au chocolat noir

  • 2 yaourts de soja
  • 3 pots de farine
  • 2 pots de sucre brun
  • 1 cs de levure à gateau
  • 3/4 de pot d’huile
  • 3 cs de chocolat noir en poudre sans sucre.

Mélanger d’abord la levure avec le yaourt et le sucre, attendre que ça mousse, puis ajouter la farine en mélangeant, puis l’huile, attention à ne pas faire de grumeaux.

Mettre à cuire dans un moule plat (lèche frite), pendant 15 à 20 mn à 180°.

une fois légèrement refroidie, mettez la dans votre moule à buche. Garder l’excédent pour recouvrir la mousse au chocolat blanc ensuite.
IMG_6565

 

Mousse au chocolat blanc

  • 1 part de chocolat blanc
  • 1 part de tofu soyeux (meme poids que le chocolat blanc)
  • 2 cs de psyllium
  • 1 cc de vanille liquide
  • 2 cs de sucre

Prendre des pépites de chocolat blanc vegan, mettre dans un bol à bain marie, puis faire fondre en remuant, ajouter 2 cs de psyllium (facultatif).

Pendant ce temps là mélanger du tofu soyeux avec du sucre et de la vanille.

Une fois le chocolat fondu, le mélanger avec le tofu, si vous avez des grumeaux, passer au mixeur plongeur, afin de bien faire rentrer de l’air dedans.

Laisser refroidir un peu, puis remplir votre buche de la mousse.

Mettre des framboises tout le long, la tête à l’intérieur de la buche.

Mettre l’excédent de gateau sur le fond afin de recouvrir la mousse de chocolat blanc.

 

IMG_6566

 

Ganache au chocolat au lait :

2 doses de chocolat au lait

1 doses de crème de soja

Faire fondre votre chocolat au bain marie, puis mélanger avec votre crème de soja.

Verser sur votre buche, une fois bien refroidie

IMG_6567

 

 décorer votre buche à votre convenance :

pralin, sucre glace, fruits, fruits confits … etc .

Publicités
Buche Glacée poires et caramel

Buche Glacée poires et caramel

IMG_1025

Buche Glacée poires et caramel

 

1 grosse boite de poires en conserve
4 + 2 poires confites
agar agar
1 brique de soyatoo riz (http://www.theveganshop.fr/creme-de-riz-a-fouetter-soyatoo,fr,4,Soy22015.cfm)
1 sachet de chantifix bio
1/2 brique de crème de soja
caramel au beurre salé (http://mimivgtale.canalblog.com/archives/2015/01/27/31415033.html)

pour la base :
une dizaine de gateau petit brun, du beurre végétal de coco (vitaquell), 3 cs de pralin.

Préparer d’abord la base en écrasant bien les biscuits, et en mélangeant bien le tout.
Mettre à refroidir au congelateur.

FAire l’insert de poires, en prenant le jus de la boite de poires, 4 morceaux de poires, 4 poires confites, mettre à feu moyen / doux, mixer bien, puis ajouter 2 cc d’agar agar , repasser un coup de mixer, laisser cuire à petits bouillons pendant 2 à 3 mn.
Faire refroidir un peu avant de le mettre dans un moule qui vous servira d’insert et mettre à refroidir.

Une fois que l’insert est refroidi, préparer votre chantilly avec la crème soyatoo et le chantifix, mettre au froid une fois la chantilly faite.
Préparer la crème caramel aux poires, en mélangeant le reste des poires, 2 poires confites, 1/2 brique de crème de soja, faites chauffer à feu moyen/doux, puis mixer, ajouter 3 cc d’agar agar, re mixer, laisser cuire à petits bouillons pendant 2 à 3 minutes.
Mettre la crème à refroidir, puis lorsqu’elle est tiède/froide, la mélanger avec la chantilly avec un batteur vitesse lente.
Verser 1 part de crème dans le moule de votre buche, laisser prendre au froid assez rapidement, lorsqu’il a commencé à prendre ajouter l’insert et verser le reste de crème.

Mettre à refroidir, puis ajouter la base dessus, et mettre au congélateur, jusqu’au moment de manger (au moins 2 à 3 heures, afin que la glace prenne suivant votre congélateur).

IMG_1020

IMG_1021

IMG_1022

 

IMG_1026

Pois chiche à l’orientale et Semoule au safran et cardamone

Pois chiche à l’orientale et Semoule au safran et cardamone

  • 1 bol de pois chiche cuits maison ou en boite
  • 2 poivrons coupés en morceaux
  • 2 oignons émincés
  • 2 gousses d’ail fraiche en morceaux + 1 cs d’ail en poudre
  • 1 cs de cumin en poudre
  • 1 cs de curcuma
  • 1 cs de piment d’espelette
  • 4 cs de concentré de tomates
  • 1 petit pot de sauce tomate (maison pour nous)
  • 1 bouquet de coriandre
  • 3 gousses de cardamone
  • 1 dose de safran
  • 1 dose (verre) de semoule de blé

Mettre dans une sauteuse les pois chiche avec 2 cs d’huile d’olive.
Les faire cuire 5 mn dans l’huile en remuant.
Ajoutez l’oignon et l’ail, et laissez cuire encore 5 mn.
Ajoutez le poivron, mélangez, ajoutez le cumin, le curcuma, le piment d’espelette, sel, poivre.
Laissez cuire 5 mn, puis ajoutez le concentré de tomate, la sauce tomate, 2 grands verres d’eau.

Laissez cuire à feu doux pendant 1 heure à couvert, en remuant, gouttez et rectifiez l’assaisonnement.
vers la fin de la cuisson, ajoutez 1/2 dose de safran, et le coriandre émincé, mélangez.

Préparez la semoule :

Mettre dans une casserole, de l’eau et la cardamone.
Faire chauffer l’eau.
Dans un récipient qui ferme, mettre la semoule, le sel, 1 cs d’huile d’olive, poivre, et 1/2 dose de safran.
Bien mélanger.
Ajoutez 1 verre d’eau chaude (à la cardamone).
Couvrez.
Au moment, de servir, bien egrainer la semoule.

J’ai servi avec des fleurettes de chou Khale aux amandes effilées.

20161215_190512

Proteines de Soja Texturées sauce Chasseur

Proteines de Soja Texturées sauce Chasseur

Avec ce temps bizarre, brumeux, humide, on a envie de nourriture réconfortante, et c’est par parce qu’on mange végétale qu’on mange de l’herbe LOL…

20161213_125425

alors, en allant sur la fabrique à Menu, plusieurs un plat sauce chasseur revenait, du coup, je me suis dit que ça serait sympa de cuisiner des PST de cette façon là , accompagnées de frites (mais au four), comme dans le menu.

Alors il nous faut :

  • 1 belle poignée de PST (protéines de soja texturées) plate pour nous mais vous pouvez le faire avec des médaillons sans problème.
  • 1 petite tasse de trompettes des morts et de cèpes séchés pas mangeables (trop en poussière, donc je garde pour faire des sauces ou des farces)
  • 1 échalote ciselée
  • 1 cs d’ail en poudre
  • 1 cs d’échalotes grillées (en magasin asiatique)
  • Du persil frais (pour mettre à la toute fin de cuisson)
  • 1 verre de vin blanc (riesling pour nous)
  • 6 gros champignons bruns coupés en morceaux
  • 1 tige de sarriette
  • 1 cc de muscade
  • 2 clous de girofle
  • du poivre de séchuan, du poivre fumé (ou bien un bon poivre blanc), du poivre noir
  • 3 cs de sauce soja aux champignons (sinon du tamari, mais ça apporte un gout forestier supplémentaire)
  • 1 cs de farine de petit épautre (pour nous)
  • Sel au piment d’espelette au gout (attention la sauce soja sale un peu) ou bien sel + 1 pincée de piment d’espelette
  • des pommes de terre pour faire les frites
  • 1 cs de beurre végétal
  • 1 cs de crème de balsamique (ou 1/2 cs de balsamique)

 

Mettre dans une casserole, les champignons secs, la muscade, les clous de girofle, l’ail et l’échalotes séchés, la crème de balsamique, poivre noir , poivre fumé, sarriette, la sauce soja aux champignons, remplir votre casserole d’eau (s’il reste du bouillon vous pouvez l’utiliser pour cuire du riz par exemple ou faire une gelée avec de l’agar agar pour décorer un plat en la coupant en cubes par exemple). Lorsque le bouillon est chaud, mettre les PST dedans. Laissez cuire

Pendant ce temps préparez vos frites, en les taillant, puis mettre dans une boite hermétique avec sel, poivre et 1 cs d’huile d’olive.

Mettre au four pour 30 minutes à 250° chaleur tournante en surveillant.

Une fois les pst bien réhydratées, et le bouillon gouteux, passez le tout en gardant bien le bouillon, prendre les PST et mettez les à griller dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive.  Faites les bien dorer, puis ajoutez 1 cs de farine, remuez bien, puis ajoutez les champignons coupés, puis le verre de vin blanc. Laissez réduire un peu.

Ajoutez le bouillon, en couvrant à hauteur (si vous en mettez trop votre sauce ne va pas réduire), laissez cuire assez longtemps sans faire bouillir surtout, en remuant, rectifiez l’assaisonnement à la fin, en ajoutant le persil, sel si nécessaire et poivre.  Si vous avez mis trop de sauce, vous pouvez rattraper le coup, en mélangeant dans une tasse 1 cs de fécule de mais et de la sauce chaude, bien mélanger, puis versez dans la sauteuse, remuez, votre sauce devrait épaissir.

Servez avec les frites arrosées de sauce chasseur.

Bon appétit.

20161213_125441