Thon végétal

Comment obtenir une « matière » qui peut ressembler à du thon cru, c’est une chose que je cherchais depuis un moment, et au fil de mes pérégrinations j’ai enfin trouvé sur un blog américain la façon de faire (enfin une des façons de le faire : http://thursdayswithwanda.com/)

il nous faut pour ça de la pastèque bien rouge, avec le moins de grains possible, sinon il va falloir les enlever sans trop déchirer la chair de la pastèque.

de la sauce tamari

des algues rouges

de l’huile de lin

Couper en morceaux votre pastèque, attention pas trop petit, minimum 1 cm d’épaisseur sur la longueur que vous voulez, mettre sur une feuille de papier sulfuré sur une plaque à cuisson. Vos tranches vont rétrécir à la cuisson.

faire chauffer votre four à 170°/180° chaleur tournante.

Mettez votre plaque au four, pendant 1h30 environ, attention , pensez à retourner vos morceaux afin qu’ils ne crament pas.

Au bout d’1h30, plus si nécessaire, mais moi,ça allait au bout de ce temps, retirez du four, et laissez refroidir un peu.

préparez une marinade constituée de 2 cs d’huile de lin, 2 cs de tamari, et une poignée d’algues, mixez.

Plongez y vos morceaux tièdes sur un seul étage, et mettre à mariner pendant 1 journée et même plus.

Au bout de ce temps, sortez vos morceaux, épongez les avec un « sopalin », et laissez reposer hors de la marinade.

Utilisez comme vous le désirez, en sushi, sashimi, tartare de « thon » …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s